Changer votre pompe à chaleur grâce aux aides de l’État

Lorsque vous installez un système de pompe à chaleur dans votre intérieur, vous aurez plus de confort dans votre intérieur. Toutefois, vous aurez à débourser une importante somme. Mais, ce n’est pas un investissement sans un retour heureux, car vous profiterez à long terme, des économies sur vos factures. En effet, vous serez capable d’économiser près de 35 % de votre consommation. En outre, puisque ces mesures s’inscrivent dans la protection de l’environnement, l’État vous vient également en aide. Mais, quelles aides l’État peut vous porter ?

Les aides de l’Etat

Ma prime d’Energie

Vous bénéficiez de la Prime Énergie lorsque vous devez installer une chaudière ayant une grande performance énergétique. C’est une aide qui peut vous parvenir par chèque avec pour objectif de vous aider à effectuer des économies sur votre consommation d’énergie. La présente aide peut être bonifiée lorsque votre logement est une résidence principale et que vos revenus fiscaux de références respectent certaines conditions. Par ailleurs, sachez qu’ici les pompes à chaleur air-eau, la pompe à chaleur air-air, la géothermique sont concernées par cette prime.

Les aides de l’ANAH

Les foyers les plus modestes qui désirent changer leur chauffage dans ce sens bénéficieront aussi de l’aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Selon votre catégorie ‘’ressources modestes’’, vous pourrez bénéficier de 35 % du montant total des travaux HT sans dépasser les 7000 euros. En outre, vous pourrez jouir de la prime Habiter Mieux où 10 % du coût global des travaux HT vous est donné. Ici, l’on ne dépasse pas les 1600 euros. La seconde catégorie est celle des ‘’ressources très modestes’’. Dans ce cas, vous aurez 50 % du montant total des travaux HT avec un insurpassable ici de 10 000 euros. La prime Habiter mieux garde son pourcentage, mais le plafond passe à 2000 euros.

Le crédit d’impôt et la TVA à taux réduit

Les foyers les plus modestes qui désirent changer leur chauffage dans ce sens bénéficieront aussi de l’aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Selon votre catégorie ‘’ressources modestes’’, vous pourrez bénéficier de 35 % du montant total des travaux HT sans dépasser les 7000 euros. En outre, vous pourrez jouir de la prime Habiter Mieux où 10 % du coût global des travaux HT vous est donné. Ici, l’on ne dépasse pas les 1600 euros. La seconde catégorie est celle des ‘’ressources très modestes’’. Dans ce cas, vous aurez 50 % du montant total des travaux HT avec un insurpassable ici de 10 000 euros. La prime Habiter mieux garde son pourcentage, mais le plafond passe à 2000 euros.

Avez-vous un projet de rénovation? Demandez-nous un devis gratuit!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :